Passer au contenu
Menu

Colocation entre amis

Quand on vit en colocation, comment faire pour s'y sentir chez soi? Le logement? Le décorateur d'intérieur Hans Blomquist a aménagé pour le compte de trois colocataires un logement axé sur la vie en communauté qui préserve l'intimité de ses occupants.

Salle de séjour et espace de travail dynamiques avec œuvres d'art sur les murs, canapé, tables basses, luminaires, tables blanches, chaises, tapis et un vieil escabeau.
Salle de séjour et espace de travail dynamiques avec œuvres d'art sur les murs, canapé, tables basses, luminaires, tables blanches, chaises, tapis et un vieil escabeau.

Se sentir chez soi

Le dernier rapport Life at Home définit cinq besoins dont la satisfaction fait qu'on se sent chez soi. Il s'agit entre autre du sentiment d'appartenance – le besoin de sentir qu'on fait partie du groupe et qu'on est accepté tel que l'on est. C'est l'idée qui a présidé à l'aménagement de cet appartement que partagent trois amis. Il y a des zones communes où ils peuvent se réunir, et des espaces privées qui leur permettent de s'isoler à volonté.

Modulaire, mobile et facile à remanier

Des meubles sur roulettes et des éléments légers tels que des tabourets empilables et déplaçables à volonté sont la solution idéale pour un lieu où logent plusieurs personnes – sans oublier une grande table. Encore plus pratique: plusieurs petites tables indépendantes se transforment à volonté en une seule grande table – il suffit de les installer côte à côte! Pour compléter le tout, on peut opter pour des éléments faciles à personnaliser tels que les modules IVAR en bois.

Exploite l'espace mural

Les zones communes de l'appartement se doivent d'être multifonction. À la cuisine, un bureau sert au travail et au petit-déjeuner. Revêtu de panneaux perforés, le mur accueille toutes sortes d'objets: ustensiles de cuisine, casseroles, table de cuisson à induction portative, etc. De la papeterie est rangée sur les tablettes murales, et des luminaires à pinces assurent un éclairage ponctuel réorientable à volonté.

Minimaliste et astucieux

On se sent bien dans cette chambre grâce à des matières naturelles telles que le bois et le coton ainsi qu'à des textiles aux teintes neutres. Pour plus de tranquillité d'esprit, les meubles s'adaptent aux besoins des colocataires: le lit haut se transforme en deux lits, lesquels peuvent également faire office de canapé ou s'installer côte à côte, devenant un lit double. Et un bureau IVAR pliant fait gagner de la place si nécessaire. Ainsi, chaque occupant a sa propre chambre à coucher, où s'isoler et se ressourcer à volonté.

Pléthore de rangements

Dans cette chambre en noir et blanc, chaque chose est à sa place. Du lit et ses tiroirs profonds à la tête de lit et ses tablettes latérales en passant par le bureau à compartiments, cette chambre regorge de solutions de rangement grâce auxquelles son occupante sait exactement où trouver tout ce dont elle a besoin.

Un lieu de rêve

C'est dans leurs chambres à coucher que les colocataires vivent leurs passions. Pour cette dernière chambre, l'équipe montre qu'on peut sortir du minimalisme sans se ruiner. Le grand lit est la pièce maîtresse de la chambre. Surmonté de suspensions basses et garni de nombreux oreillers, il est irrésistible. Il suffit de combiner des penderies MACKAPÄR et un miroir mural pour créer un dressing bon marché – les couleurs des vêtements font alors partie intégrante de la déco de la pièce.

Conçu pour la colocation

L'aménagement de cet appartement favorise le partage tout en préservant l'intimité de ses occupants. Les espaces communs facilitent les rapports entre colocataires. Dans les zones très fréquentées, par exemple l'entrée et la salle de bain, ils ont chacun leur propre rangement, tandis qu'au séjour, des meubles polyvalents permettent de moduler à volonté l'exploitation de l'espace (canapés convertibles, etc.). Enfin, les espaces privatifs permettent à chacun de s'isoler.

Nous adorons voir nos clients utiliser nos produits de manière créative. N’hésite pas! Note cependant qu’en modifiant des produits IKEA au point qu’ils ne puissent être revendus ni rendus à leur destination initiale, tu perds tes droits de garantie et de retour.

Décorateur d’intérieur: Hans Blomqvist
Photographe: Per Gunnarsson