SOARÉ Napperon, jacinthe d'eau,

Prix 7,99$

Comment l’obtenir

LivraisonVérification de la disponibilité…
Cliquer + RamasserVérification de la disponibilité…
En magasinVérification de la disponibilité…
Images de 8 SOARÉ
Ignorer les images

Chaleureux été comme hiver, ce napperon est fabriqué à partir de jacinthe d'eau, une plante récoltée dans les cours d'eau tropicaux afin de contrôler sa croissance et d'éviter qu'elle ne bloque le courant.

Numéro d'article400.825.36

Détails sur le produit

Fait main, chaque article est unique.

Designer

Sandra Kragnert

  • Matériaux
    Jacinthe d'eau, vernis incolore
    Entretien

    Nettoyer à l'aide d'un chiffon humide.

  • En utilisant un matériau renouvelable comme la jacinthe d'eau pour la fabrication de ce produit, nous évitons de recourir à des matériaux fossiles ou à des ressources limitées.

Mesures

Diamètre: 15 " (37 cm)

  • SOARÉNuméro d'article400.825.36

    Hauteur: ½ " (1 cm)

    Poids: 8 oz (0.24 kg)

    Diamètre: 14 ½ " (37 cm)

    Paquet-s: 1

;
Si cuteGggggggfgi3efyrewdgy5Vraiment cute sur ma table5
Napperon parfaitJennychipiej'avais déjà 2 napperons comme celui ci et maintenant c'est juste parfait5

Développement durableLes gens et la planète

Énergie et ressources

Dressez la table avec l’aide de la nature

Les napperons SOARÉ sont faits en jacinthe d’eau séchée, une plante belle mais dont la croissance rapide en fait parfois un obstacle sur les voies navigables. En récoltant la jacinthe d’eau pour fabriquer des produits, nous contribuons à en contrôler la prolifération.

SOARÉ Napperon, jacinthe d'eau, 15 "

Quand des décisions commerciales donnent plus de moyens aux femmes

Les napperons SOARÉ étaient si populaires qu’ils avaient presque disparu de nos magasins pour toujours. Ils étaient tellement recherchés que nous craignions de ne plus pouvoir assurer la qualité de ces articles en fibre naturelle et faits main. L’équipe responsable de SOARÉ se préparait à les remplacer par des napperons fabriqués à la machine. Mais, avant cela, ils ont fait un voyage qui a tout changé.

Le Mékong, un fleuve du Vietnam, regorge de jacinthes d’eau. Les napperons SOARÉ sont fabriqués à partir de ces dernières. Cette plante pousse extrêmement vite, ce qui en fait une ressource renouvelable et précieuse. Mais elle pose aussi un risque : comme elle prolifère rapidement, elle peut obstruer le fleuve. Les riverains, principalement des femmes, récoltent la jacinthe d’eau et tressent ses tiges. De cette façon, le fleuve reste navigable, les traditions perdurent et les familles obtiennent des revenus supplémentaires.

Lillemor et ses collaborateurs sont allés chez certaines d’entre elles pour écouter leurs histoires personnelles et apprendre comment SOARÉ a changé leurs vies. « Une femme nous a dit que, grâce à SOARÉ, sa fille suit une formation pour devenir enseignante, raconte Lillemor. Habituellement, elles se retrouvent à deux ou à trois chez l’une d’entre elles pour travailler. Elles discutent, rient, surveillent leur ferme et s’occupent de leurs enfants qui ne vont pas encore à l’école. Quand je vois ça, je me sens vraiment fière de travailler chez IKEA. Ça vous prend au cœur, vraiment. »

Prendre de meilleures décisions commerciales

L’équipe en est venue à la conclusion que, pour répondre à la demande croissante de la clientèle pour des napperons en fibre naturelle, il fallait en produire plus, mais à la machine, et non à la main. Les clients ont ainsi à leur disposition une plus grande sélection et l’approvisionnement des napperons SOARÉ en est facilité. Les napperons faits à la machine sont fabriqués en plus grandes quantités que ceux faits à la main ; la production des napperons SOARÉ a donc continué. « Nos intentions sont toujours de faire des affaires honnêtes, dit Lillemor. Et lors de mon voyage au Vietnam, je me suis rendu compte que la vision derrière la collection SOARÉ allait bien au-delà des considérations commerciales. »

Matériau

Qu’est-ce que la jacinthe d'eau ?

La jacinthe d’eau est une plante aquatique, qui pousse dans les eaux tropicales. Elle est invasive : lorsqu’elle recouvre complètement une surface, elle empêche la lumière du soleil de passer et menace la biodiversité. Cela crée aussi des problèmes pour les communautés qui ne peuvent plus naviguer sur les cours d’eau. Une fois récoltée, la biodiversité reprend ses droits et les cours d’eau sont navigables. La plante elle-même devient une ressource. Les tiges sont un matériau souple qui peut être tressé pour en faire des paniers, des tapis ou d’autres articles d’aménagement intérieur.