Aller au contenu principal

Peut-on apprendre à dormir comme un loir ?

Bien évidemment ! Le sommeil n’est depuis bien longtemps plus un mystère et vous disposez d’une foule de possibilités pour créer un environnement de sommeil qui correspond à vos besoins. 9 facteurs jouent un rôle primordial dans la qualité de notre sommeil nocturne et influent sur notre énergie, notre état physique et notre bonne humeur.

1 – Prendre de meilleures habitudes

Vous vous êtes peut-être rendu compte que faire de l’exercice favorise le sommeil. Et c’est vrai. Entre autres avantages, le fait de faire de l’exercice produit une molécule appelée l’adénosine. Cette substance bienveillante a non seulement pour rôle de nous fatiguer mais elle favorise aussi un meilleur sommeil. Grâce à l’exercice, notre corps libère de bonnes hormones comme l’endorphine, qui agit sur notre moral et notre bonne humeur. Attention cependant à ne pas en faire juste avant d’aller vous coucher. Cela aura tendance à vous exciter et vous aurez du mal à vous endormir.

2 – Mettre de côté son smartphone ou sa tablette

D’autres habitudes peuvent influer négativement sur notre sommeil. Comme le café, l’alcool, le tabac ou encore l’utilisation de votre smartphone ou de votre ordinateur portable au lit.

Le problème avec ces appareils vient de la lumière qu’ils émettent. Cette lumière bleue fait croire à notre corps qu’il est l’heure de se réveiller, ce qui nous empêche de nous endormir. Une lumière artificielle (ou toute sorte de lumière en fait) arrête la production de mélatonine, cette hormone naturelle dont le rôle consiste à nous fatiguer.

3 – Le confort

La première et la plus importante, le confort. Un matelas confortable, un oreiller qui s’adapte à votre position de sommeil et la couette idéale sont des éléments cruciaux pour une bonne nuit de sommeil. Votre position de sommeil vous fera opter pour un lit ferme ou moelleux. Choisir le bon oreiller est une étape très personnelle. Il doit être à votre goût mais aussi s’adapter à votre style de sommeil et à votre matelas.

4 – Occulter la lumière

La deuxième clé est la lumière. Idéalement, la chambre à coucher doit être plongée dans la pénombre la plus complète, ce qui est souvent plus facile à dire qu’à faire. Pensez aux rideaux et stores occultants pour protéger votre pièce de la lumière naturelle et des éclairages de la ville. Si rien ne fonctionne, essayez un masque pour la nuit. Il faut aussi prendre en compte la couleur de la lumière. Une lumière chaude vous aidera à vous endormir. Une ampoule à intensité lumineuse réglable permettant également de changer la température de la lumière peut être un bon investissement.

5 – Trouver la température idéale

La température. La température idéale d’une chambre à coucher se situe entre 16 et 17°C. Mais on peut considérer qu’entre 13 et 20°C, c’ est une bonne fourchette.

6 – L’insonorisation

La clé suivante pour un bon sommeil réparateur est le son. Dans un monde parfait, votre chambre à coucher devrait être une oasis de calme. Un endroit à l’abri des sons indésirables et intrusifs qui peuvent venir perturber une bonne nuit de sommeil. Faire en sorte que le son ne pénètre pas peut relever d’un très grand défi. Les tissus d’ameublement, comme des rideaux et des tapis épais, ou les panneaux textile, aident à isoler la chambre à coucher et amortissent également les vibrations.

7 – Améliorer la qualité de l’air

La qualité de l’air est notre cinquième clé. Dans de nombreuses régions du monde, la protection de votre maison contre les pollutions est un problème majeur. Et comme nous passons beaucoup de temps dans notre lit, la pièce la plus importante face à ce problème devient la chambre à coucher. Un ventilateur, un climatiseur, un purificateur d’air ou des plantes vertes (comme l’aloe vera et la plante araignée) font une grande différence. Il faut aussi s’assurer que l’air dans la pièce où nous dormons n’est pas trop humide. En effet, un taux d’humidité trop élevé vous empêche de transpirer, d’où la sensation de chaleur et de moiteur.

8 – Créer une oasis de calme

Le dernier point, mais pas des moindres: les couleurs et l’ameublement. Comme vous le savez peut-être déjà, les couleurs affectent notre esprit de différentes manières. Le bleu, le jaune et le vert sont des couleurs apaisantes qui conviennent parfaitement à une chambre à coucher. Par contre, évitez le violet.

Meubler une chambre à coucher n’a rien de bien compliqué. Restez simple et organisé. Moins vous aurez de désordre, mieux vous dormirez. Et vous vous réveillerez du bon pied.

9 – Adieu le café. Et les cigarettes.

La caféine contenue dans le café est un excitant qui vous empêche de dormir. Même si vous en prenez une toute petite tasse dans l’après-midi, cela pourrait avoir un effet néfaste sur votre endormissement. D’un autre côté, l’alcool détend votre corps et ralentit votre système nerveux. C’est cool, non ? En fait, non ! Parce que votre corps passera peut-être toute la nuit à se débattre contre ses effets négatifs. Au lieu de pouvoir se reposer, il devra travailler. Comme l’alcool détend aussi les muscles de votre gorge, vous êtes plus enclin à ronfler.

On sait aussi que les fumeurs éprouvent plus de difficultés à s’endormir et à rester endormis. La nicotine contenue dans le tabac affecte votre corps de nombreuses manières. Comme l’alcool, elle a aussi tendance à empêcher votre corps de se détendre complètement.