Visite d’intérieurs: mon appartement de 12m2

Assise sur son lit installé en mezzanine, Rhianna met les mains au plafond.

Visite d’intérieurs: mon appartement de 12m2

Voici le plus petit logement qu'il nous a été donné de visiter ! Entrez et voyez comment bien vivre dans un micro-appartement en ville.

Assez de place pour tout faire.

"La tête que font les gens quand je leur dis que je vis dans 12 m²... Impayable ! Mais j'ai tout ce qu'il me faut ici", dit Rhianna, photographe australienne qui s'est installé à Milan voici deux ans. Son logement précédent était une maison avec cinq chambres. "Vivre dans un tout petit appartement est plus écologique. On consomme moins, on achète moins, on est plus conscient des réalités."

"J'ai toujours aimé l'idée de pouvoir mettre toutes mes possessions dans une valise. Le minimalisme, c'est un choix, pas quelque chose que je subis."

Rhianna

"Quand on n'a pas de place, il faut être inventif. J'ai réussi à créer des zones différentes. Quand je suis sur mon lit, j'ai l'impression d'être dans une autre pièce."

Rhianna

Petit mais pratique

Quand Rhianna a commencé à adapter ses habitudes à ce petit espace, elle s'est rendu compte que certaines choses étaient devenues plus simples. "Mon copain est ici la moitié de la semaine. Nous aimons cuisiner ensemble et ça se passe bien parce que tout est à portée de main. Et le ménage est tellement plus facile ! Deux heures du sol au plafond. Pas mal, non ?"

"Personne n'a besoin d'une énorme maison. J'ai tout ce qu'il me faut ici et je passe aisément d'une zone à l'autre."

Rhianna

Rangements ouverts et fermés

Par souci d'équilibre, Rhianna a opté pour des rangements ouverts et des rangements fermés. Les portes brillantes dissimulent toutes sortes de choses et reflètent la lumière, créant une impression d'espace. Les plans de travail et les tablettes lui ont permis de personnaliser l'endroit avec des objets personnels : photos, cartes postales, ustensiles de cuisine multicolores, etc.

Flexi-productivité

Rhianna est une adepte du nomadisme numérique. "En ville, il est logique d'avoir un petit logement. Il existe beaucoup lieux pratiques comme les espaces de co-working. Grâce à la digitalisation, tout est devenu mobile. Je peux travailler à mon bureau (qui est aussi ma table de salle à manger), sur le lit divan... ou dans un café différent chaque jour de la semaine."

"Je suis toujours le nez au vent et je m'adapte très vite. Au bout de deux nuits dans une auberge de jeunesse, je m'y sens comme chez moi!"

Rhianna

De quoi se déconnecter

"J'ai différentes manières de me déconnecter, même si en tant que freelance j'ai toujours mon prochain projet en tête. Par exemple, je lis sur mon petit balcon. Je peux y passer des heures, loin de mon téléphone et de mon ordinateur, plongée dans un bouquin. De temps en temps, le soir, j'y prends l'apéro avec mon copain."

Rue en ville avec voitures et bicyclette appuyée contre un mur couvert de graffitis.

La vie en ville

Rhianna a pris goût au côté trépidant de la vie urbaine lors de son premier séjour à Milan dans le cadre d'un échange étudiant. Six ans plus tard, elle cédait pour de bon aux sirènes de la ville. "Quand je suis arrivée ici, j'ai logé dans des locations Airbnb, j'ai squatté chez des amis, j'ai pris des locations à court terme (six semaines)... jusqu'au jour où j'ai trouvé cet appartement. J'adore Milan. C'est une ville où il fait bon vivre."

"Ici c'est chez moi, et ça me va très bien."

Rhianna

Visite en vidéo

Regardez la vidéo pour découvrir comment s'agencent les différentes zones du petit nid de Rhianna.

Plan du studio de Rhianna.

En faire plus avec moins

L'appartement de 12 m² de Rhianna est conçu de manière à en exploiter tout le volume. Sous la mezzanine où est installé son lit, se trouve le coin travail/repas, ainsi qu'un mur de rangements. "Je me suis intéressée à une étude qui consistait à placer des caméras thermiques au-dessus des maisons pour déterminer les mouvements de leurs occupants, dit Rhianna. Résultat: la plupart des gens n'exploitent qu'une toute petite proportion de l'espace dont ils disposent!"

Nous adorons voir nos clients utiliser nos produits de manière créative. N’hésitez pas! Notez cependant qu’en modifiant des produits IKEA au point qu’ils ne puissent être revendus ni rendus à leur destination initiale, vous perdez vos droits de garantie et de retour.

Réalisé par
Décoration intérieure: Ashlyn Gibson
Photographe: Benjamin Edwards
Suivez Rhianna sur Instagram: @rhiannamay_