Aller au contenu principal

Les petits bonheurs de la vie

Une famille qui s’agrandit peut-elle vivre dans un petit appartement en ville tout en gardant la possibilité de débrayer et de mener une vie plus durable ? Deux décoratrices d’intérieur nous mettent sur la bonne voie.

Une femme enceinte et un homme souriants, proches de la trentaine, devant un mur en briques, un petit garçon entre eux; l’homme a un chat dans les bras.
Une femme enceinte et un homme souriants, proches de la trentaine, devant un mur en briques, un petit garçon entre eux; l’homme a un chat dans les bras.
Croquis en noir et blanc des décoratrices d’intérieur Jenny Wik et Emilia Ljungberg.

Décoratrices d’intérieur

Les décoratrices d’intérieur Jenny Wik et Emilia Ljungberg ont été invitées à aménager l’appartement d’une famille de trois personnes, bientôt quatre, très attachée à leur vie citadine. C’est là qu’ils se sentent chez eux et qu’ils ont leurs amis, mais vivre dans un petit espace, c’est aussi choisir un mode de vie plus durable. "Nous avons voulu créer une oasis en ville, où la famille a de la place pour tout ce dont elle a besoin et pour le mode de vie auquel elle aspire", dit Emilia.

«
Cette famille ne s’entoure que de choses qu’elle aime et n’a pas d'objets superflus. Comme l’espace est restreint, elle a néanmoins besoin de bonnes solutions de rangement. Les rangements fermés et ouverts sont de superbes ajouts pour cet aménagement intérieur.
»

Emilia Ljungberg, décoratrice d’intérieur IKEA

Des matériaux naturels qui durent

Dans la mesure du possible, la famille essaie d’éviter les produits jetables. Les plateaux en plastique sont remplacés par des boîtes en bois, les sacs en plastique par des sacs en filet et le papier essuie-tout par des serviettes en tissu. Le bois, le coton, le lin, le verre, la céramique, le liège, etc. donnent un sentiment de proximité avec la nature, même au cœur d’une grande ville.

Coin cuisine bien ordonné de style traditionnel, avec garde-manger et table; palette de couleurs associant surfaces sombres et claires.

Une touche rustique en milieu urbain

Beaucoup d’entre nous choisissent du blanc et du clair pour un petit espace. C’est évidemment très bien, mais parfois c’est le contraste qui fait qu’on apprécie mieux un espace. Pour le coin cuisine, Emilia et Jenny ont utilisé des portes LERHYTTAN noires qui soulignent le blanc du plan de travail, des étagères et de l’évier. Un bon éclairage, des portes vitrées et des rangements ouverts allègent l’espace, avec une touche de rusticité.

Le grand avantage des fonctions flexibles

L’appartement regorge de solutions astucieuses. Il y a les plus évidentes, comme le rangement HAVSTA et ses portes vitrées coulissantes très pratiques, la table à rallonges, parfaite quand la famille grandit (et qu'elle reçoit des amis), et le canapé convertible qui accueille les invités qui restent dormir. Même les petits détails sont bien pensés. "Il est important que les choses soient à portée de main et rangées de manière intelligente", dit Jenny.

Les couleurs de la nature

Les couleurs s’inspirent de la nature, de l’ocre terreux et du beige sableux aux nuances de bleu océan. "Nous avons travaillé avec un panaché de nuances, pour une tonalité adoucie", dit Jenny. Et il n’y a pas que les couleurs qui apportent de la douceur, les textiles y contribuent également. "Ils ajoutent de la chaleur et peuvent aider à définir un espace. Ainsi, le tapis rond près du lit du garçon renforce le fait qu’il s’agit de son coin à lui", dit Emilia.

Chambre à coucher à l’atmosphère aérée, avec des matériaux naturels et un ciel de lit tout simple suspendu au plafond. Une armoire le long du mur du fond.

Solutions de rangement créatives

L’armoire PAX n’a que 38 cm de profondeur et est idéale pour les petits espaces. Sur le côté, Emilia et Jenny ont mis des étagères LACK qui exploitent l’espace disponible tout en donnant une impression de sur-mesure.

Plan schématique de l’appartement servant de référence pour les autres photos.

Réalisé par
Décoration intérieure: Jenny Wik et Emilia Ljungberg
Photos: Karl Andersson