Aller au contenu principal
Menu

Au revoir le gaspillage !

Qu’il s’agissent de restes de repas ou d’un de ces éternels sachets de salade oublié au fond du frigo, le gaspillage alimentaire est néfaste, tant pour la planète que pour nos porte-monnaies.
Avec quelques astuces pour utiliser les restes et des produits très malins, nous pouvons tous contribuer à ce que les déchets deviennent de l’histoire ancienne, et ce dès maintenant.

La lutte contre le gaspillage passe par les yeux

Le premier pas pour lutter contre le gaspillage alimentaire : si vous le voyez, vous le mangerez.
Voilà pourquoi les récipients transparents de conservation sont si importants. Ils permettent de savoir ce que l’on a en stock, de façon à consommer les aliments avant leur date de péremption et éviter les allers-retours inutiles au supermarché.

Le congélateur est votre ami

Vous avez des légumes qui ne sont plus très frais au fond de votre réfrigirateur. Que faire ?
C’est simple : ne les jetez pas. Il suffit de les couper en morceaux, de les mettre dans un sachet refermable et de les congeler. Leur texture sera légèrement modifiée par la décongélation, mais ils conviendront parfaitement pour la réalisation de sauces, soupes, ragoûts et même de smoothies. Et ils resteront tout aussi nutritifs.

Mettez le temps à profit

Le congélateur est loin d’être l’unique solution pour éviter que les aliments frais finissent à la poubelle. En effet, il existe au moins une recette de pickles, conserves ou pestos pour chaque fruit, légume ou plante aromatique. On peut aussi utiliser des herbes aromatiques, de l’ail, des piments et des citrons pour parfumer de l’huile. Vos papilles vous en seront reconnaissantes !

Un jardin aromatique maison

Les herbes aromatiques que l’on achète en magasin sont chères, peu résistantes et presque toujours emballées dans plusieurs couches de plastique. Même si vous n’avez pas de jardin, il suffit d’avoir un rebord de fenêtre ensoleillé pour faire pousser vos propres aromates qui, en plus, embelliront votre cuisine.

Des trésors oubliés

Saviez-vous que vous pouviez faire repousser les oignons de printemps, les poireaux et de nombreux légumes ? Il suffit de placer les racines du légume dans un bocal rempli d’eau et vous le verrez grandir devant vos yeux ébahis.

Le dernier recours

S’il vous est absolument impossible de ne pas jeter des produits frais (ça arrive...), le plan B consiste à bien les trier. Les déchets alimentaires mettent des années à se décomposer dans une décharge, alors qu’il est tellement plus malin de les transformer en compost de qualité. Vous pouvez créer votre bac à compost maison, même si vous disposez de peu d’espace. En appartement sans balcon ? Pensez au lombricomposteur. 

Quand vous vous déplacez

Surveiller sa production de déchets chez soi est une chose, se déplacer sans l’équipement nécessaire en est une autre. Les bouteilles à usage unique et les sacs de courses sont deux produits en plastique dont le monde pourrait bien se passer. En emportant vos propres sacs et gourdes avec vous, où que vous alliez, il vous sera beaucoup plus facile d’éviter ces déchets inutiles .