Passer au contenu

Ouvrir le design

IKEA croit dans un processus de design collaboratif, qui consiste à travailler avec des designers reconnus et des étudiants mais aussi via des projets open source. "C’est la réflexion intelligente et la solidarité qui créent le mouvement", dit Karin Gustavsson, responsable créative et range manager.

Johanna Jelinek et Renée Rossouw en train de travailler sur des idées avec des textiles.
Johanna Jelinek et Renée Rossouw en train de travailler sur des idées avec des textiles.

En sa qualité de responsable créative, Karin Gustavsson est à l’affût de talents extérieurs susceptibles de collaborer avec les designers de chez IKEA. "Älmhult est un endroit qui fourmille de talents créatifs issus des quatre coins du monde et je trouve cela génial", explique Karin. La petite ville qui a vu naître IKEA est tout sauf une boîte hermétique. "Nous avons toujours voulu tendre la main aux curieux qui nous entourent. C’est pourquoi nous avons commencé à collaborer – à travailler avec des personnes qui t’ouvrent les yeux, posent des questions auxquelles nous n’avions pas pensé et nous forcent à aller de l’avant."

Passer de l’univers de la mode, avec Bea Åkerlund, à celui de la revalorisation pure et dure, avec Piet Hein Eek, c’était un sacré changement, mais c’est ce que j’aime dans les collections. C’est comme cela que l’on attire beaucoup de monde

Karin Gustavsson

"Travailler avec des ‘célébrités’ n’est pas intéressant en soi, c’est l’apprentissage qui compte", ajoute Karin. Avec la nouvelle collection INDUSTRIELL, le designer néerlandais Piet Hein Eek ne signe pas sa première collaboration avec IKEA. C’est donc qu’il doit y trouver un intérêt. "Ce que je fais en mon nom, c’est de l’artisanat de toute première qualité et en petits volumes", explique Piet. "Collaborer avec IKEA était pour moi une occasion de créer des choses en série – ce qui fait qu’elles en deviennent très abordables."

En travaillant avec des grands noms du design, IKEA défie les préjugés entre ‘haut’ et ‘bas’. Il les garde sur le qui-vive

Piet Hein Eek

Parfois, les collaborations peuvent emmener IKEA très loin. L’an dernier, les designers de chez IKEA se sont retrouvés avec des designers africains lors de Design Indaba, au Cap. "L’idée était de faire de IKEA une marque de toutes les nations, ouverte aux autres influences, aux autres points de vue, aux autres matériaux et aux autres techniques", dit Jesper Brodin, président du groupe IKEA. Ce festival a réuni des designers des deux groupes, comme Kevin Gouriou, qui travaille pour IKEA, et l’architecte Issa Diabaté, qui ont planché sur des idées pour une future collection basée sur les rituels.

"Nos critères sont la simplicité et l’accessibilité. Des choses que l’on peut démonter, emporter sous le bras et déménager, parce qu’aujourd’hui, cette flexibilité est incontournable", dit Issa, qui a collaboré avec Kevin sur des plans de maison open source ainsi que d’autres concepts. "Cette maison pourrait-elle être conditionnée en paquets plats? Ses plans pourraient-ils être téléchargeables, ce qui permettrait de la construire au Brésil ou en Norvège, avec des matériaux locaux?"

Mais pas besoin d’être un designer renommé ou connu pour travailler avec IKEA. L’entreprise travaille régulièrement avec des écoles de design. Elle a récemment invité des étudiants de trois pays à revisiter le nouveau canapé DELAKTIG de Tom Dixon. "Les étudiants en design sont aussi nos clients, ils nous sont donc très précieux pour le développement de notre assortiment. J’aime leur regard neuf et leurs idées pures", dit Karin.

Envie d’en savoir plus sur le design made in IKEA?
Chaque année en juin, Älmhult accueille les Democratic Design Days – journalistes et influenceurs sont invités à découvrir les travaux des designers et les nouvelles collaborations.
Tu peux également y participer via IKEA Today. Va voir sur le site pour plus d’informations.