Visite à domicile : astuces de soins perso pour le Nouvel An

Un salon rustique avec un fauteuil à structure en bois, un lampadaire blanc et un tabouret faisant office de support pour une grosse plante feuillue.

Visite à domicile : astuces de soins perso pour le Nouvel An

En cette nouvelle année, faites une entrée en matière décontractée avec de nouveaux rituels et de nouvelles habitudes qui vous permettront de vous retrouver et respirer la paix à la maison. Inspirez-vous de ces idées et trouvez celles qui vous procurent du plaisir.

Découvrez la joie du farniente

« Notre demeure surplombe un fjord qui se jette dans la mer et des montagnes où il est possible d’apercevoir les quatre saisons en une seule journée », explique Rena. « Vivre dans la nature, cela m’a transformée. Notre maison est dotée de grandes fenêtres, et nous avons créé des espaces où il est possible de s’installer et d’observer. On fait ça beaucoup : contempler. Certains jours, j’aime observer la nature, tandis que d’autres, j’aime explorer le monde sur Instagram. Il m’arrive de ne pas tout cocher sur ma liste de choses à faire, mais ça ne me dérange pas ; l’immobilité, ça me détend.

Sentez-vous à l’aise à ne rien faire

Il est plus facile de se détendre quand on se sent à l’aise. Comme Rena, songez aux choses qu’il vous faut pour vous sentir bien. Elle s’est servie de ses meubles pour aménager des pièces au sein de son espace de vie ouvert. C’est grâce au mélange des pièces qu’il est possible de profiter de chaque espace différent. Un tapis et un panier de doux jetés invitants à côté d’un fauteuil adoré vous invitent à vous asseoir aussi longtemps que vous voudrez.

« J’ai commencé à préparer de l’eau au kéfir après qu’on m’ait prescrit de puissants antibiotiques pour lutter contre la maladie de Lyme. Mon système digestif est encore déstabilisé, mais les probiotiques que contient le kéfir m’aident beaucoup. L’eau au kéfir est extrêmement saine, très facile à préparer, et les bactéries sont devenues mes meilleures amies. »

Sam
Un homme prend sur une tablette en bois un bocal de style Kilner avec un couvercle en coton de mousseline.

Préparez votre propre nourriture

« Il est facile de préparer de l’eau au kéfir », affirme Sam, partageant avec nous sa saine habitude. « Il suffit d’ajouter de l’eau sucrée à des grains de kéfir. Les grains consomment le sucre et remplissent l’eau de bactéries saines qui sont excellentes pour le système digestif. C’est comme les boissons probiotiques sur le marché, mais c’est gratuit. Et les graines continuent à pousser, donc il y en a de plus en plus. Il suffit de les nourrir et les garder en santé. »

Préparez votre propre eau au kéfir

Mesurez grossièrement une cuillerée de sucre par cuillerée de graines de kéfir, puis deux cuillerées à soupe de graines par 500 ml d’eau. Mais comme l’affirme Sam, ce n’est pas une science exacte : « Il suffit de nourrir vos graines d’eau sucrée. Mélangez le tout dans un bocal de verre, couvrez et entreposez dans un endroit chaud. La fermentation prend environ deux jours, et hop ! vous avez des probiotiques ! Égouttez, et votre boisson est prête à boire. »

De l’eau versée d’une cruche en émail blanc dans un bocal de style Kilner.

Personnalisez selon vos goûts

« Les graines sont une sorte de levain. À condition de leur redonner à manger, vous aurez une nouvelle boisson prête à boire dans deux jours. Expérimentez. Ajoutez des fruits, comme des dattes – des aliments sucrés dont peuvent s’alimenter les graines. La dissolution ne sera pas complète, mais votre eau goûtera les dattes en plus d’être bonne pour la santé. J’emploie souvent cette eau dans mes smoothies. Ça fait toute la différence, c’est facile et amusant. »

« J’ai toujours beaucoup de plantes, chez moi. J’ai grandi dans la région des Pays-Bas connue pour ses serres, et mes parents aiment le jardinage, donc j’ai appris à respecter les plantes et leur processus de croissance. Cela fait du bien de s’occuper d’une plante. »

Rena

Nourrissez la nature

« J’ai fait pousser cet avocatier à partir d’un noyau », explique Rena. « Il a maintenant cinq ou six ans. Depuis que nous avons emménagé ici, il a beaucoup poussé, quand bien même je m’inquiétais qu’il ne survivrait pas dans cet environnement. Les plantes ont beaucoup à offrir ; voir des organismes vivants dont on prend soin en train de grandir sainement et brillamment, c’est une sensation spéciale. »

Deux noyaux d’avocat placés sur un essuie-tout sur une planche à découper en bois.

Faites pousser un avocatier depuis un noyau

Si vous avez déjà essayé la méthode aux cure-dents pour faire pousser un avocatier depuis un noyau et que vous avez échoué, essayez cette méthode de rechange. C’est simple, et c’est ainsi que le spécimen à feuilles de Rena a pris son essor.

La peau à moitié pelée d’un noyau d’avocat, la pelure sur un essuie-tout à côté d’un couteau de cuisine à manche noir.

Commencez par éplucher…

Une fois votre noyau sorti de votre avocat et nettoyé, épluchez-le.

Une femme assise à une table de cuisine, un flacon vaporisateur dans la main en train de vaporiser des noyaux d’avocat enveloppés d’essuie-tout.

Ensuite, vaporisez…

Enveloppez votre noyau d’un essuie-tout, puis vaporisez-le d’eau pour qu’il soit humide. Rangez votre noyau enveloppé dans un sac pour aliments refermable, puis laissez-le produire des racines avant de le planter dans du terreau d’empotage.

Nous adorons voir nos clients faire preuve de créativité avec nos produits. Lancez-vous ! Notez cependant qu’altérer ou modifier des produits IKEA de façon à ce qu’ils ne puissent plus être revendus ou employés dans leur application originale signifie la déchéance des garanties commerciales IKEA et de votre droit de retourner les produits en question.

Création du
designer d’intérieur : Ashlyn Gibson
Photographe : Benjamin Edwards
Directrice artistique : Jules Rogers
Auteure : Helen Bazuaye
Suivez Rena et Sam : @studiohearhear @theendeavorist