Le site Internet IKEA utilise des cookies pour vous simplifier la vie. En savoir plus sur les cookies.

Vous avez désactivé les cookies: le site Internet IKEA ne conservera pas vos données et ne se souviendra pas de vous à votre prochaine visite. Comment activer les cookies pour tirer un meilleur parti du site

Nous avons actuellement des problèmes d’actualisation, de sorte que nos prix affichés ne sont pas fiables. Veuillez réessayer plus tard de manière à avoir la certitude que le prix est le bon.

KUNGSHAMN: un nouveau canapé "à créer soi-même"

13 mars 2018

Un canapé modulaire confortable, abordable et suffisamment flexible pour convenir aux petits comme aux grands espaces, cela existe? Oui, et il s’appelle KUNGSHAMN! Créé par Mikael Axelsson pour s’adapter aux styles de vie flexibles d’aujourd’hui…

Du mobilier flexible et fun

Il est rare que deux journées se ressemblent à la maison, c’est pourquoi les modules du nouveau canapé KUNGSHAMN sont faciles à coordonner en fonction de votre espace, de votre humeur et de vos besoins. Changez les housses et déplacez les modules pour créer la solution idéale, banquette, canapé en L ou en U. Les housses, disponibles en rose, en beige et dans un imprimé diamant, fonctionnent toutes bien ensemble. Les modules sont résistants mais légers et se fixent avec un simple mécanisme de crochet. Alors changez votre combinaison comme bon vous semble, tous les jours si vous voulez!

Photo de Mikael Axelsson.

Des concepts à vivre plus simples

Mikael Axelsson travaille chez IKEA depuis 2012. Pour la plupart des designers internes de chez IKEA, les journées de travail standards n’existent pas. La méthode de travail est flexible, à l’image de nos vies actuelles. ‘Un jour, vous pouvez travailler sur une cuisine, un autre sur une chaise. Un jour, c’est du moderne scandinave, l’autre, c’est du rustique’, dit Mikael. ‘C’est difficile de définir l’esthétique de mes concepts mais dans tout ce que je crée, j’essaie de rester simple. Mon but n’est pas d’ajouter un détail pour le plaisir. Cela n’a pas de sens. C’est plus joli lorsque fonction et esthétique se renforcent. Je préfère simplifier que surcharger.’