Aller à contenu principal

Des recettes savoureuses pour cuisiner sans gaspiller

Inspiration culinaire pour économiser de la nourriture, du temps, des saveurs et de l’argent: pour chaque des 4 repas, nous vous dévoilons également 3 nouvelles recettes à partir des restes du premier. Une excellente façon de réduire vos déchets alimentaires!

1. Saumon au four, compote de canneberges et de raifort avec yaourt au fenouil

Ce dont vous avez besoin :

Plat principal, pour 6 à 8 personnes environ

1,3 kg de pavé de saumon avec la peau, sans arêtes
600 g de boulgour cuit (environ 300 g cru)

Yaourt au fenouil
500 g de fenouil finement tranché
2 cuillères à café de sel de mer
200 g de yaourt 10 %
100 g de crème fraîche
feuilles de fenouil ou d’aneth finement hachées
poivre noir fraîchement moulu

Compote de canneberges et de raifort
200 g de sucre de canne clair
100 ml d’eau
200 g de canneberges ou d’airelles rouges fraîches
30 g de raifort finement râpé

Nappage
50 g oignon rouge épluché
6 gousses d’ail
50 g de fanes de fenouil finement hachées
une pincée de flocons de piment
un peu de paprika
40 g de miel
huile d’olive pressée à froid pour la cuisson
sel de mer

Comment procéder

Yaourt au fenouil
Coupez le fenouil très finement à l’aide d’une mandoline ou d’un couteau aiguisé et mélangez avec 2 cuillères à café de sel de mer fin. Laissez infuser pendant 15 minutes, pressez pour évacuer le liquide et jetez-le. Mélangez le fenouil avec le yaourt grec, la crème fraîche et les feuilles de fenouil finement hachées, puis assaisonnez avec du poivre noir fraîchement moulu.

Compote de canneberges et de raifort
Portez l’eau et le sucre à ébullition dans une petite casserole. Ajoutez les canneberges et faites bouillir pendant quelques minutes à feu vif. Coupez le feu et ajoutez le raifort. Laissez refroidir la compote.

Garniture
Posez le saumon côté peau sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Assaisonnez de sel de mer. Coupez l’oignon rouge et l’ail très finement, et les fanes de fenouil encore plus. Saupoudrez-les sur le saumon. Assaisonnez avec des flocons de piment et du paprika. Faites fondre le miel (si nécessaire) et versez-le sur le poisson avec une bonne quantité d’huile d’olive pressée à froid. Vous pouvez réserver le poisson avec sa garniture au réfrigérateur pendant quelques heures. Dans ce cas, ajoutez l’huile d’olive juste avant la cuisson.

Faites cuire le saumon à 250 °C pendant environ 10 minutes ou plus, selon la taille. Servez le saumon avec le boulgour cuit, le yaourt au fenouil et la compote de canneberges et de raifort.


A. Croquettes de poisson, compote de canneberges et de raifort

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 8

    huile d’olive pressée à froid pour frire
    8 cuillères à soupe de compote de canneberges et de raifort

    Croquettes de poisson
    300 g de saumon au four froid avec nappage
    100 g de carottes finement coupées
    zeste de citron finement râpé
    1 cuillère à soupe d’aneth ou de fenouil finement haché
    70 g de mayonnaise
    sel de mer et poivre noir fraîchement moulu

    Chapelure
    2 œufs
    50 g de farine
    200 g de miettes de pain

    Comment procéder

    Mettez la viande de saumon dans un grand bol et écrasez-la avec une fourchette. Ajoutez le reste des ingrédients et assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu.

    Divisez cette purée en 8 parts. Formez des boulettes (la purée est très grasse) et placez-les au réfrigérateur pendant 30 minutes. Ensuite, roulez-les d’abord dans la farine, puis dans l’œuf battu et enfin dans la chapelure. Réservez les croquettes au réfrigérateur jusqu’au moment de les cuire.

    Faites chauffer une grande poêle et ajoutez une bonne quantité d’huile d’olive pressée à froid. Faites frire les croquettes jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes et dorées des deux côtés, puis servez avec la compote de canneberges et de raifort.

B. Yaourt au sirop d’érable, boulgour grillé, kaki et chocolat

  • Ce dont vous avez besoin :

    En-cas ou petit déjeuner, pour 3 personnes

    un petit bâton de cannelle de Ceylan fraîchement moulue
    quelques clous de girofle fraîchement moulus
    un peu de piment de la Jamaïque fraîchement moulu
    50 g de sirop d’érable ou de miel
    150 g de boulgour cuit
    600 ml de yaourt nature
    150 g de kaki ou de mangue mûr(e)
    40 g de chocolat noir (min. 70 %)

    Comment procéder

    Faites chauffer une poêle et ajoutez le sirop d’érable. Ajoutez les épices et le boulgour cuit, et faites frire à feu vif jusqu’à ce que le tout soit bien doré et croustillant, en remuant sans arrêt. Cela prend au maximum 5 à 8 minutes.

    Laissez refroidir légèrement. Servez le yaourt nappé de boulgour, de kaki coupé en dés et de chocolat haché.

C. Salade de saumon crémeuse et croquante

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 2 personnes

    150 g de saumon au four froid avec nappage
    100 g de boulgour cuit
    100 g de yaourt au fenouil
    100 g de pomme finement tranchée non épluchée
    sel de mer

    Comment procéder

    Mélangez délicatement tous les ingrédients dans un bol et assaisonnez avec du sel de mer.

3. Soupe de carottes avec garniture à la noix de coco et aux cacahuètes et yaourt

Ce dont vous avez besoin :

Permet de préparer 2,4 litres

150 g d’oignon finement haché
3 gousses d’ail finement hachées
1 cuillère à café de piment finement haché avec les graines, par exemple du jalapeño
2 cuillères à café de coriandre fraîchement moulue
1 cuillère à café de cumin fraîchement moulu
½ cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
¼ - ½ cuillère à café de graines de cardamome fraîchement moulues
20 g de gingembre grossièrement râpé, non épluché
huile d’arachide pressée à froid pour frire
800 g de carottes épluchées et coupées en rondelles
1,7 litre d’eau
400 ml de lait de noix de coco
sel de mer

Garniture à la noix de coco et aux cacahuètes
150 g de cacahuètes crues sans peau
huile d’olive pressée à froid pour frire
100 g de copeaux de noix de coco séchée ou de noix de coco séchée grossièrement râpée
sel de mer

Garniture
yaourt grec 10 % ou crème fraîche 38 %
aiguilles de romarin finement hachées

Comment procéder

Soupe
Faites chauffer une grande casserole et ajoutez l’huile d’arachide. Ajoutez l’oignon, l’ail et les piments et faites frire pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’ils dorent, en remuant sans arrêt. Dans les dernières minutes, ajoutez les épices et le gingembre grossièrement râpé. Ajoutez ensuite les carottes et l’eau. Portez à ébullition et laissez mijoter à couvert pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Mixez la soupe et versez-la à nouveau dans la casserole, puis ajoutez le lait de coco. Portez à nouveau la soupe à ébullition et assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu si vous le souhaitez. Servez la soupe aux carottes dans des bols profonds avec la garniture de noix de coco et de cacahuètes, le yaourt grec et le romarin finement haché.

Garniture à la noix de coco et aux cacahuètes
Hachez les cacahuètes en petits morceaux. Chauffez une grande poêle et versez-y un peu d’huile d’arachide. Ajoutez les cacahuètes, les copeaux noix de coco et le sel de mer, et faites frire jusqu’à ce que le tout soit doré et croustillant.

A. Pâtes au coing caramélisé et au fenouil

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 2 personnes

    250 g de pâtes, par exemple des penne

    130 g de grands cubes de coings non épluchés ou de pommes
    130 g de grands cubes de fenouil
    huile d’olive pressée à froid pour frire
    2 cuillères à soupe de sucre de canne clair
    300 ml de soupe de carotte
    75 g de roquette ou d’épinards

    Comment procéder

    Faites bouillir les pâtes dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Faites chauffer une grande poêle et versez de l’huile d’olive pressée à froid. Ajoutez le coing, le fenouil et le sucre de canne et faites frire à feu vif jusqu’à ce que le tout soit caramélisé. Cette opération ne prendra pas plus de 5 minutes. Faites chauffer la soupe de carottes.

    Incorporez dans la soupe les pâtes, les dés de coing et de fenouil, ainsi que la roquette, et servez dans de petits bols profonds.

B. Salade chaude au fromage frais

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 2 personnes

    300 g de feuilles de laitue lavées, par exemple mizuna, moutarde brune, osaka purple
    100 ml de soupe de carottes
    60 g de fromage frais, par exemple de la feta

    Comment procéder

    Lavez, rincez et essorez les feuilles de salade jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement égouttées. Transférez-les dans un grand saladier et déchirez-les en petits morceaux. Faites chauffer la soupe, mélangez avec les feuilles et ajoutez du fromage frais.

C. Vinaigrette aux cacahuètes et à la noix de coco

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour des salades, des plats à base de riz ou sur du pain plat

    50 g de nappage noix de coco et cacahuète
    20 g d’huile d’arachide pressée à froid
    20 g de miel
    20 ml d’eau
    20 ml de vinaigre de cidre de pomme
    1 gousse d’ail
    sel de mer et poivre noir fraîchement moulu

    Comment procéder

    Mettez tous les ingrédients dans un mixeur, assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu et mixez jusqu’à obtenir une texture homogène.

3. Boulettes de viande au four avec carottes glacées à l’orange et yaourt aux noisettes

Ce dont vous avez besoin :

Pour 30

500 g d’agneau ou de bœuf haché (pas trop maigre)
50 g d’oignon râpé grossièrement
¼ de cuillère à café de cannelle de Ceylan fraîchement moulue
½ cuillère à café de piment de la Jamaïque fraîchement moulu
50 g d’amandes avec la peau
50 g de sultanines ou de raisins secs
huile d’arachide pressée à froid pour frire
sel de mer
poivre noir fraîchement moulu

Yaourt aux noisettes
½ cuillère à café de graines de cumin entières
30 g de noisettes
1 cuillère à soupe de menthe finement hachée
250 ml de yaourt grec 10 %
sel de mer
poivre noir fraîchement moulu

Carottes glacées à l’orange
500 g de carottes épluchées
300 ml de jus d’orange fraîchement pressé
3 feuilles de laurier fraîches, coupées en fines lamelles
une pincée de flocons de piment
sel de mer

Comment procéder

Boulettes de viande
Mélangez la viande hachée et l’oignon dans un grand bol. Ajoutez les épices, les amandes hachées et les raisins secs à la viande hachée, assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu et mélangez bien. Faites des boulettes de la taille d’une noix (environ 20 g chacune), déposez-les dans une lèchefrite et arrosez-les d’huile d’arachide pressée à froid. Faites cuire au four à 225 °C pendant 8 à 10 minutes. Vous pouvez également les frire sur la table de cuisson.

Yaourt aux noisettes
Faites griller les graines de cumin dans une poêle chaude et sèche (sauf si vous utilisez du cumin prémoulu) et broyez jusqu’à obtenir une fine poudre à l’aide d’un pilon et d’un mortier. Remettez la poêle sur le feu et faites dorer les noisettes. Laissez refroidir. Hachez moyennement les noisettes et la menthe. Mélangez le cumin avec les noisettes, la menthe avec le yaourt dans un bol et assaisonnez de sel de mer et de poivre noir fraîchement moulu. Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Carottes glacées à l’orange
Épluchez les carottes et coupez-les en gros morceaux. Placez les carottes et le reste des ingrédients dans une casserole. Couvrez avec le couvercle et portez le liquide à ébullition. Faites bouillir les carottes jusqu’à ce qu’elles soient al dente ou tendrement croustillantes. Égouttez et mettez de côté. Réduisez le liquide à un sirop fin et ajoutez à nouveau les carottes.


A. Légumes sautés à l’orange

  • Ce dont vous avez besoin :

    Accompagnement de plats de poisson, de viande ou de riz

    150 g de petits poireaux lavés
    environ 100 ml de jus d’orange fraîchement pressé
    150 g de carottes glacées à l’orange
    sel de mer
    herbes fraîches au choix

    Comment procéder

    Faites bouillir les poireaux entiers dans le jus d’orange jusqu’à ce qu’ils soient al dente (en ajoutant éventuellement le liquide des carottes glacées à l’orange), retirez-les et coupez-les en petits morceaux. Mettez les carottes glacées dans le jus d’orange et faites chauffer, puis ajoutez les poireaux. Vous pouvez également ajouter davantage de jus d’orange fraîchement pressé si vous avez besoin de plus de liquide. Si vous le souhaitez, ajoutez de la menthe, du basilic, du cresson, du persil ou de l’aneth à la dernière minute.

B. Pain pita aux boulettes de viande crémeuses

  • Ce dont vous avez besoin :

    En-cas, pour 2 personnes

    6 boulettes de viande au four
    150 g de tomates cerises mûres
    60 g de yaourt à la noisette
    feuilles de menthe grossièrement hachées
    2 pains pita

    Comment procéder

    Coupez les boulettes de viande froides en deux et servez-les dans des pains pita chauds avec les tomates cerises, le yaourt à la noisette et la menthe grossièrement hachée.

C. Vinaigrette à l’orange et aux noisettes

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pâte à tartiner pour sandwich, bagel ou pita, ou sauce pour légumes cuits (200 ml)

    100 g de carottes glacées à l’orange
    100 g de yaourt à la noisette
    sel de mer
    poivre noir fraîchement moulu

    Comment procéder

    Mettez les carottes et le yaourt aux noisettes dans un mixeur ou un robot ménager. Mixez jusqu’à obtenir une vinaigrette épaisse et homogène, puis assaisonnez avec du poivre noir fraîchement moulu et du sel de mer si vous le souhaitez.

4. Pain de seigle danois

Ce dont vous avez besoin :

Pour 2 pains de 1,3 kg

Pré-pâte
500 g de levain de seigle (voir les instructions ici)
650 ml d’eau tiède
25 g de sirop de malt ou 15 g de farine maltée
225 g de grains de seigle fendus
150 g de graines de tournesol
100 g de graines de lin doré ou brun
100 g de graines de citrouille
150 g de farine d’épeautre ou de farine tamisée

Pâte à pain
900 g de farine de seigle
100 g de farine d’épeautre ou de farine tamisée
35 g de sel de mer fin
25 g de sirop de malt ou 15 g de farine maltée
900 ml d’eau tiède
un peu de beurre ou d’huile pour le moule

Comment procéder

JOUR 1 Pré-pâte
Mettez le levain de seigle dans un grand récipient en plastique (d’une capacité d’environ 6 litres) et mélangez avec l’eau tiède et le sirop de malt. Ajouter les grains de seigle, les graines de tournesol, les graines de lin, les graines de courge et la farine d’épeautre. Mélangez bien la pâte et recouvrez avec le couvercle (mais ne fermez pas hermétiquement). Conservez la pâte à température ambiante pendant 48 heures.

JOUR 3 Pâte à pain
Mélangez la prépâte et ajoutez la farine de seigle, la farine d’épeautre, le sel de mer, le sirop de malt et l’eau tiède. Mélangez bien. Mettez une portion de levain de côté (500 g) dans un pot à confiture pour la prochaine fois. Versez un peu d’eau sur le levain avant de mettre le couvercle et conservez-le au réfrigérateur jusqu’à la cuisson. Le levain a besoin de 2 à 3 jours de repos avant d’être utilisé à nouveau. Cependant, si vous le laissez plus de 3 ou 4 semaines, il mourra et sera inutilisable.

Placez le reste de la pâte à pain dans deux moules à pain graissés (30 x 10 cm), recouvrez-les d’une serviette humide et laissez reposer à température ambiante pendant 4 à 6 heures, ou jusqu’à ce que les pains aient monté jusqu’au bord des moules. Faites cuire au milieu du four à 175 °C pendant 2 heures. Démoulez les pains et laissez-les refroidir sur une grille métallique. Conservez les pains dans un sac en lin ou une serviette en coton au réfrigérateur ou dans un endroit frais et sec à environ 10 °C.

  • Levain

    Ce dont vous avez besoin
    150 g de farine de seigle grossière
    200 ml d’eau tiède
    ½ cuillère à café de miel

    Comment procéder
    Mélangez la farine de seigle grossière, l’eau et le miel dans un pot à confiture et posez simplement un couvercle dessus pour que l’oxygène puisse encore entrer et que la pâte puisse respirer. Laissez le levain reposer à température ambiante (min. 20 °C) pendant 3 à 4 jours, ou jusqu’à ce qu’il commence à former des bulles, à avoir une odeur un peu aigre (pensez à de la bière de blé non filtrée) et à mousser. Il est maintenant prêt à l’emploi. Plus la température de la pièce est basse, plus ce processus sera long.


A. Porridge de seigle aux pommes, à la crème et au sirop d’érable

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 2 personnes

    150 g de pain de seigle de la veille avec sa croûte
    250 ml de jus de pomme non filtré
    200 ml d’eau
    une pincée de sel de mer

    Nappage
    40 g de fruits mûrs ou de baies, par exemple des pommes
    sirop d’érable ou miel
    crème ou lait entier

    Comment procéder

    Cassez ou coupez le pain en petits morceaux et mettez-les dans une petite casserole avec le jus de pomme non filtré et l’eau. Laissez les morceaux se ramollir dans le liquide pendant 10 minutes. Faites cuire le porridge couvert à feu doux pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit lisse, fouettez régulièrement et assaisonnez avec du sel de mer. Servez avec de petits morceaux de pomme, du sirop d’érable et de la crème.

B. Cheesecake avec une base de pain de seigle

  • Ce dont vous avez besoin :

    Pour 6 à 8 personnes

    Base
    200 g de pain de seigle sec de la veille avec sa croûte
    75 g de beurre fondu
    25 g de sucre de canne muscovado clair
    garniture de fromage
    75 g de sucre blanc
    4 œufs
    ½ cuillère à café de graines de cardamome fraîchement moulues tirées des gousses
    500 g de cream cheese (température ambiante)
    graines de ⅓ gousse de vanille
    1 zeste de citron finement râpé
    3 cuillères à soupe de jus de citron fraîchement pressé
    100 g de yaourt grec 10 %
    25 g de farine

    Accompagnements
    baies d’été mûres, par exemple des framboises

    Comment procéder

    Base
    Émiettez ou coupez le pain de seigle en petits morceaux et faites-les griller au four à 160 °C pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien secs. Mettez le pain de seigle dans un mixeur et mixez jusqu’à obtenir une fine poudre. La chapelure doit avoir la texture d’une poudre, sinon la base risque de ne pas se tenir. Vous pouvez également écraser les miettes de pain à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Ajoutez le beurre fondu et le sucre de canne muscovado. Versez le mélange dans un moule à gâteau à bords hauts (24 cm de diamètre) tapissé de papier sulfurisé. Réfrigérez pendant au moins 30 minutes avant la cuisson.

    Garniture au fromage
    Fouettez le sucre blanc avec les œufs. Mettez les gousses de cardamome dans un mortier, appuyez plusieurs fois avec le pilon, retirez les gousses et écrasez les graines en une fine poudre. Ajoutez la cardamome, le cream cheese, les graines de vanille, le jus et le zeste de citron, puis le yaourt grec, au mélange d’œuf. Battez pendant 5 minutes. Ajoutez la farine à travers un tamis et remuez délicatement. Versez la garniture au fromage sur la base et faites cuire à 160 °C pendant 20 à 25 minutes. Le cheesecake doit être légèrement doré sur les bords, mais pas plus foncé. Laissez refroidir. Servez-le bien froid avec des baies d’été mûres.

C. Biscuits de seigle au chocolat et à la cardamome

  • Ce dont vous avez besoin :

    En-cas, pour 4 personnes
    12 fines tranches de pain de seigle de la veille avec sa croûte
    huile d’olive pressée à froid pour la cuisson
    50 g de chocolat noir fondu (min. 70 %)
    ½ cuillère à café de graines de cardamome fraîchement moulues
    ½ cuillère à café de graines de fenouil fraîchement moulues

    Comment procéder

    Coupez le pain de seigle en tranches très fines à l’aide d’un couteau dentelé aiguisé. Enduisez les tranches d’un peu d’huile d’olive et faites cuire à 150 °C pendant 15 minutes environ ou jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Broyez grossièrement la cardamome et les graines de fenouil avec un mortier et un pilon. Badigeonnez les tranches de pain chaud d’un côté avec le chocolat fondu, saupoudrez d’épices et laissez durcir le chocolat avant de manger.



Du livre ©Stabil, our food - naturally, tous droits réservés.
Photo, texte et recettes : Kille Enna