Lutter contre le travail des enfants

IKEA n'accepte pas le travail des enfants


Le travail des enfants est une réalité dans les pays où IKEA fait fabriquer ses produits. Toutefois, IKEA n’accepte pas que ses fournisseurs ou leurs sous-traitants y aient recours et lutte activement contre ce fléau.
 
Nous basons notre action sur la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (1989) et son principe fondateur, à savoir l’intérêt supérieur de l’enfant. Le travail de IKEA dans ce domaine se fonde également sur deux textes de l'Organisation internationale du travail (OIT), la convention n°138 (1973) relative à l'âge minimum et la convention n°182 (1999) relative aux pires formes de travail des enfants.

La politique IKEA en matière de prévention du travail des enfants


IKEA a intégré dans sa Politique en matière d’achat de produits pour l’aménagement de la maison un code de conduite spécial, intitulé la Politique IKEA en matière de prévention du travail des enfants. Le contrôle du respect de cette politique est de la compétence de nos bureaux d’achat, à la demande desquels KPMG effectue des contrôles surprise chez les fournisseurs et sous-traitants en Asie du Sud.

Travailler sur le problème du travail des enfants


Lors de leurs contacts quotidiens avec les fournisseurs IKEA pour des questions de production, les collaborateurs des bureaux d’achat ont l’occasion d’observer les conditions sociales et de travail et d’insister sur la prévention du travail des enfants. IKEA organise des ateliers chez les fournisseurs pour encourager collaborateurs et sous-traitants à discuter des problèmes auxquels ils sont confrontés quotidiennement. Cela renforce la compréhension qu’a IKEA des circonstances favorisant le travail des enfants.

Que se passe-t-il lorsqu’un enfant est découvert en train de travailler?

Tout fournisseur surpris à employer un enfant est tenu de prendre des mesures correctives et préventives tenant compte de l’intérêt supérieur de l’enfant, notamment en matière de scolarisation et de formation. IKEA visite l’établissement où l’enfant est scolarisé et effectue des contrôles surprise chez le fournisseur. En l'absence de mesures concrètes dans les délais convenus ou en cas de violations répétées, IKEA mettra fin au contrat qui le lie au fournisseur.

Promouvoir les droits de l'enfant en Inde


La Fondation IKEA soutient un projet de l'UNICEF de défense des droits de l'enfant dans le Nord de l'Inde où IKEA achète une bonne partie de ses tapis. L'objectif est de prévenir et d'éradiquer le travail des enfants dans la "ceinture du tapis", en s'attaquant directement aux causes du problème que sont l'endettement, la pauvreté, l'impossibilité d'accéder à la scolarité, l'infirmité et la mauvaise santé.

Partenariats


La complexité de la question du travail des enfants exige la contribution et le soutien de nombreux intervenants. En collaborant étroitement avec des organisations internationales comme l’UNICEF et Save the Children, la Fondation IKEA s’efforce de créer la structure d’appui indispensable pour s’attaquer aux causes profondes de ce problème et y remédier durablement.

Lire nos rapports

Télécharger nos rapports, notre Code de conduite, etc.

Lire la suite

Quand vous évoluez,
IKEA évolue aussi.