Retour à la page d'accueil

Le sommeil te fait du bien

Qu’il s’agisse de manger équilibré ou de pratiquer une activité physique, nous faisons tous et toutes des efforts pour être en forme et rester en bonne santé. Mais accordons-nous à notre sommeil toute l’attention qu’il mérite? Car dormir fait énormément de bien. Une bonne nuit de sommeil régénère le corps et l’esprit. À long terme, une carence de sommeil peut avoir un impact négatif sur la santé et le bien-être. Un tiers de la population suisse souffre de troubles du sommeil. Il y a donc de fortes chances pour que tu comptes parmi celles et ceux qui passent leurs nuits à compter les moutons plutôt qu’à dormir. Mais, pas de panique! Il existe plusieurs choses à faire pour améliorer la qualité de ton sommeil. À savoir avant tout: le sommeil dépend de chacun-e. Par conséquent, il n’existe pas de recette universelle pour profiter d’un sommeil sain et de bonne qualité. Mais rassure-toi, nous mettons tout en œuvre pour que tu puisses tirer le maximum de ton sommeil – et un sommeil de bonne qualité n’est pas un luxe. Notre objectif: offrir le meilleur sommeil possible à toute la population suisse.
Dormir te fait du bien
..Vitamin ZzZzzPlus d’infos sur le thème du sommeilComment améliorer ton sommeil?

Plus d’infos sur
le thème du sommeil

La lumière est le principal moteur de notre cycle veille-sommeil. Mais contrairement à il y a un siècle, nous vivons désormais dans un monde actif 24 heures sur 24. Disponibilité constante, smartphones et sollicitation permanente, de jour comme de nuit. Finalement, nous n’accordons que très peu de temps à notre sommeil. Il serait pourtant primordial de prendre vraiment le temps de bien dormir. Car quoi de plus agréable que de se lever en pleine forme le matin?
Le sommeil est un besoin fondamental



Fais-tu partie des personnes qui prennent le sommeil pour acquis? Si c’est le cas, sache que tu n’es pas la seule ou le seul. Le sommeil est bien plus qu’un simple aspect de notre vie quotidienne – il est vital. Bien qu’aujourd’hui encore, on ne connaisse pas parfaitement le fonctionnement exact du sommeil, une chose est sûre: dormir un nombre d’heures suffisantes est indispensable pour notre développement et notre santé. Il est donc logique que le sommeil fasse partie de nos besoins fondamentaux, au même titre que respirer, manger ou boire. Pendant le sommeil profond, la production d’hormone de croissance dans le corps augmente. Lorsque tu dors, le corps répare les cellules et en fabrique de nouvelles. L’organisme ralentit et les mécanismes analytiques du cerveau s’accélèrent. Les événements vécus au fil de la journée sont enregistrés et traités. Lorsque le sommeil est insuffisant, perturbé ou de mauvaise qualité, on ne se sent généralement pas bien, et nos performances ne sont plus optimales.

De combien d’heures de sommeil as-tu besoin?



En moyenne, l’être humain dort chaque jour entre 7 et 8 heures – cela correspond à environ quatre mois par an, ou, en extrapolant, à environ un tiers de notre vie. Le besoin en sommeil et sa durée varient d’une personne à l’autre, et dépendent fortement de l’âge. Par exemple, les nourrissons dorment une grande partie de la journée et, comme les parents ne le savent que trop bien, souvent en plusieurs fois. La durée du sommeil d’un bébé de six mois est d’environ 14 heures, pour passer à 8 heures en moyenne chez l’adulte. De plus, nos habitudes de sommeil évoluent au cours de notre vie. Aujourd’hui, les Suisses dorment en moyenne 7,5 heures par nuit pendant la semaine, ce qui représente 38 minutes d’éveil de plus qu’il y a 30 ans.

Ce que tu fais la nuit



Il y a sommeil et sommeil – et il peut prendre bien des formes différentes. En effet, au fil de la nuit, le sommeil se modifie plusieurs fois. En fonction du moment, tu dors ainsi plus ou moins profondément. La raison? Différentes phases de sommeil qui se distinguent les unes des autres par diverses activités du cerveau et des muscles, et les mouvements oculaires. Pour simplifier, on distingue le sommeil REM (rapid eye movement) du sommeil non-REM, qui comprend l’endormissement, le sommeil léger et le sommeil profond. Plusieurs fois au cours de la nuit, le sommeil REM laisse la place au sommeil non-REM. Chaque nuit, ces cycles se succèdent de trois à cinq fois. Chez les personnes en bonne santé, quelle que soit l’heure, la phase de sommeil profond intervient toujours au début de la nuit.

La valeur d’une bonne nuit de sommeil



Ton corps surmonte facilement les problèmes de sommeil à court terme. D’ailleurs, les troubles légers de l’endormissement et les insomnies peu prononcées sont relativement répandus: près d’un tiers de la population présente des troubles du sommeil attribués à différentes raisons. À long terme cependant, un manque de sommeil peut affaiblir le système immunitaire et favoriser par exemple l’apparition du diabète, du cancer, des maladies cardiaques, de la dépression ou du surpoids. Par ailleurs, un sommeil de mauvaise qualité trop fréquent peut altérer nos performances. Chaque année, les troubles du sommeil coûtent des milliards à l’économie. Sans exagérer, on peut ainsi affirmer que le temps (de sommeil), c’est de l’argent.
25

pour cent de la population ne ferme pas
l’œil de la nuit et souffre de problèmes
d’endormissement, d’insomnies
ou d’un manque de sommeil.
4

mois: c’est le temps que nous passons à dormir chaque année
– en extrapolant, cela représente environ un tiers de notre vie.

Comment améliorer
ton sommeil?

Plutôt lève-tard ou lève-tôt? Ce sont tes gènes qui décident. S’il est évidemment difficile de les reprogrammer, tu peux exercer une influence sur ton sommeil. En effet, quelques rituels et méthodes simples peuvent s’avérer très utiles en cas de difficultés d’endormissement ou d’insomnies. Cerise sur le gâteau: ils sont très faciles à intégrer et à mettre en œuvre dans ton quotidien – que tu sois un lève-tard ou un lève-tôt.
Hygiène de sommeil



La température de ta chambre à coucher est-elle idéale? Au lieu de compter les moutons, tu comptes plutôt les trains ou les voitures qui passent? Et qu’en est-il de l’air frais? Ton hygiène de sommeil, c’est-à-dire ton environnement et tes habitudes, peut favoriser un sommeil sain. En font notamment partie une alimentation équilibrée, un rythme veille-sommeil régulier, ainsi qu’une activité physique et une détente suffisantes. N’oublie pas non plus que les conditions sonores, lumineuses et spatiales contribuent également à la qualité de ton sommeil.

Des rituels pour se détendre



En règle générale, il faut aller se coucher quand on est fatigué. Évidemment, inutile d’essayer de forcer les choses. Cependant, quelques petits rituels simples peuvent t’aider à mieux décompresser et à t’endormir le soir venu. Il peut s’agir de pratiquer des exercices de relaxation, lire un livre, cuisiner un bon petit plat, écouter de la musique ou tout simplement boire un bon verre de lait. En donnant une habitude à ton corps durant cette préparation, ce dernier apprend à l’associer au sommeil. De plus, faire du sport pendant la journée peut faire des miracles, diminue le stress, crée de la fatigue et permet de produire des hormones de bien-être.

Un espace pour passer de bonnes nuits



Ta chambre à coucher est ton refuge. Tu y fais le plein d’énergie et, si tout se passe bien, tu y dors comme un ange. Ainsi, la meilleure base d’une nuit reposante est un environnement de sommeil agréable et harmonieux. Ta chambre à coucher doit être calme, sombre et bien aérée. Idéalement, la température de ta chambre à coucher est comprise entre 16 et 18 degrés.

Pas de place pour les facteurs de stress



Ce peut être le réverbère devant la fenêtre. Ou la musique trop forte du voisin. Ou ta moitié qui souhaite regarder encore une série au lit. Pour une bonne hygiène de sommeil, il est important de se débarrasser des facteurs perturbateurs. Cela ne veut pas dire que ton ou ta partenaire doit aller dormir sur le canapé. Des boules Quiès pour la nuit sont déjà un bon début. De surcroît, des stores ou des rideaux permettent d’assombrir la pièce pour que tu puisses t’endormir en un clin d’œil.

Pour bien utiliser les rideaux et les stores

Ton «horloge interne» te donne le rythme



Plus nous sommes éveillés longtemps, plus nous sommes fatigués. Cette pression de sommeil s’accumule au fil de la journée et se libère pendant la nuit. Mais un autre facteur influence ta fatigue et ton comportement de sommeil: ton «horloge interne». C’est avant tout la lumière qui règle ton rythme veille-sommeil. La lumière inhibe la production de l’hormone du sommeil, la mélatonine, qui est produite pendant la nuit par le corps afin de favoriser l’endormissement. Pour une bonne hygiène de sommeil, il est donc important de faire attention à notre «horloge interne». Ainsi, une lumière artificielle forte avant d’aller te coucher ou pendant le sommeil peut dérégler ton rythme de sommeil. Impossible de t’endormir sans regarder ta série du soir? Dans ce cas, règle au minimum la luminosité de l’écran de ton smartphone, de ta tablette ou de ton ordinateur portable. Tu permettras ainsi à tes appareils aussi de se reposer pendant la nuit.

Découvre l’éclairage intelligent IKEA

Alimentation et stimulants



En cas de problèmes de sommeil, il convient d’éviter particulièrement l’alcool et le café. La caféine stimule le corps et la circulation sanguine, et peut ainsi engendrer des difficultés d’endormissement, voire une perte de sommeil. Certes, l’alcool nous fatigue et nous permet de nous endormir facilement. Cependant, il n’offre pas une meilleure qualité de sommeil: l’alcool, surtout en quantité importante, peut avoir un impact négatif sur notre sommeil. Et la nicotine? À l’inverse, elle te tient éveillé-e et t’empêche de t’endormir. Mieux vaut opter pour une infusion à la camomille, qui va te réchauffer de l’intérieur, te relaxer l’esprit et signaler à ton corps qu’il est temps de dormir.
"Les plantes assainissent l’air
pendant que tu rêves"


Idées de plantes pour la chambre à coucher →

Trouver le
matelas idéal

Alors, l’as-tu déjà trouvé ou es-tu encore à sa recherche? Certes, le matelas parfait ne peut rien faire contre les mauvais rêves. En revanche, il est idéal pour lutter contre un véritable cauchemar: le mal de dos. En effet, rien n’est plus important pour un sommeil réparateur que de disposer du bon matelas. Mais que signifie «le bon»? Tout dépend de chacun-e. Mais pour que le réveil ne soit pas trop difficile le matin, voici un aperçu des points sur lesquels il faut être vigilant-e lors de l’achat de ton nouveau matelas.
Comment dors-tu?



Pour les matelas, la fermeté est un point décisif. Bien choisie, elle protège la colonne vertébrale et peut éviter les maux de dos. Plus le poids d’une personne est élevé, et plus le matelas devra être ferme, pour ne pas trop s’y enfoncer. À l’inverse, les matelas souples conviennent davantage aux poids plumes. Les personnes qui dorment sur le dos ont besoin d’un matelas qui va soutenir la colonne et le cou. Celles qui dorment sur le côté voudront plutôt un matelas qui maintient leur colonne dans une position neutre et détendue. Enfin, si tu dors sur le ventre, tu dormiras bien sur un matelas qui soutient toutes les parties du corps. Nous conseillons vivement aux personnes souffrant de problèmes ou de douleurs au niveau du dos de tester plusieurs fois leur matelas en s’allongeant dessus avant de l’acheter.

Ressorts ou latex



Pour tous ceux et toutes celles qui ont très chaud ou très froid la nuit. Les personnes qui transpirent beaucoup la nuit dormiront comme sur un nuage avec un matelas à ressorts ensachés ou un matelas à ressorts Bonnell. La raison: ces derniers assurent une aération optimale et ainsi un sommeil agréable. Par ailleurs, les matelas à ressorts conviennent à toutes les personnes qui bougent beaucoup la nuit. En revanche, les matelas en latex épousent le corps de manière ergonomique et emmagasinent mieux la chaleur. Si tu as souvent froid la nuit, ces matelas peuvent être parfaits pour toi. Pour les personnes allergiques également, les matelas en latex sont la solution idéale – sauf, évidemment, si tu es allergique au latex. Avec le latex, les acariens n’ont aucune chance! De plus, ce matériau est imperméable, ce qui le rend particulièrement hygiénique et durable.

Mousse



Si tu ne dors pas seul-e, un matelas en mousse permet de ne pas être réveillé-e par les mouvements de la personne qui dort à côté de soi. Le matelas à mémoire de forme t’offre une position allongée parfaitement ergonomique. Il est particulièrement bien adapté aux personnes qui ne bougent pas ou très peu pendant leur sommeil. Les matelas en mousse haute résilience sont parfaits pour celles et ceux qui souffrent de problèmes de dos. Ultra légers, ils sont très faciles à transporter et à retourner.

Boxspring



Pour dormir comme à l’hôtel. Comme leur nom l’indique, ces matelas reproduisent les lits boxpring confortables des hôtels haut de gamme. Le summum: il s’agit de deux matelas superposés. Le résultat? Tu dors comme si tu flottais. Tu as des difficultés à te lever le matin? Alors, le matelas boxspring pourrait bien être ton partenaire idéal.

90 jours de confort à l’essai



Tu as trouvé le bon? Merveilleux. Ton corps a désormais besoin de 4 à 6 semaines pour s’habituer à ton nouveau matelas. Nous sommes sûrs que tu vas l’adorer. Mais s’il ne parvient pas à conquérir ton cœur: chez nous, tu disposes de 90 jours pour échanger ton matelas. Ensuite, tu profites de 25 ans de garantie.


Toujours à la recherche du bon matelas?
Trouve maintenant le partenaire de tes rêves:
Accéder au moteur de recherche de matelas →
.Un sommeil reposant grâce aux textilesLe bon entretien pour bien dormirLe savais-tu? 5 mythes concernant le sommeil

Un sommeil reposant
grâce aux textiles

Le soir venu, qui n’aime pas se glisser sous une couette douillette, dans des draps frais? Pour cela, il te faut évidemment et avant tout un excellent lit, et le bon matelas. Mais du linge de lit de bonne qualité, la bonne couette et des oreillers moelleux favorisent ton sommeil. Pour t’endormir, rien de mieux que nos textiles de rêve.
Des textiles pour un sommeil royal



Tu as très froid la nuit? Ce n’est pas étonnant: chaque nuit, 80 % de ta chaleur corporelle s’échappe par ta couette. Les fibres synthétiques ou le linge de lit en flanelle aident à conserver la chaleur. Le linge de lit ou les couettes en matériau comme le lyocell sont très respirants et évacuent l’humidité du corps. C’est pourquoi ils sont bien adaptés aux personnes qui transpirent la nuit. Le lin est particulièrement durable, peluche peu et absorbe également assez bien l’humidité. Le polycoton – un mélange de coton et de polyester – est un textile polyvalent facile d’entretien. Il se froisse moins que le coton, tout en offrant un confort de sommeil au moins aussi important.

Pour que même les personnes allergiques puissent dormir sur leurs deux oreilles



Pour les peaux sensibles et les personnes allergiques, l’idéal reste le linge de lit en fibres synthétiques. Il peut être lavé très souvent afin que les acariens ne puissent pas s’y installer. Cependant, les couettes, les oreillers et le linge de lit doivent être aérés au moins une fois par jour.

Dormir comme à l’hôtel



Sans couette, un lit n’est pas un lit. Dans l’idéal, il te faudrait une couette pour chaque saison. Une légère pour les chaudes nuits d’été, une épaisse pour affronter le froid de l’hiver – ou, plus astucieux, une couette toutes saisons, qui s’adapte à toutes les températures et te permet de bien dormir tout au long de l’année. Tu peux également superposer plusieurs couettes pour un lit encore plus douillet.
Pour les oreillers, bon à savoir: s’endormir avec le cou en position inclinée peut engendrer le lendemain des douleurs ou des tensions. Les oreillers doivent toujours soutenir confortablement la tête et le cou pendant ton sommeil. Cela te permet de bien respirer et même de diminuer les ronflements gênants.

Coton durable



Depuis 2015, l’intégralité du coton que nous utilisons pour nos produits provient de sources durables. Cela signifie que le coton est recyclé, ou bien que sa culture nécessite moins d’eau et de pesticides que le coton classique. Ainsi, nous avons pu contribuer à ce que plus de 100’000 cultivateurs de coton améliorent leurs méthodes de culture et augmentent ainsi leurs revenus – sans que cela te coûte un centime de plus.
"Une sieste éclair ne doit pas
dépasser 20 minutes pour
éviter un sommeil profond
et des difficultés à «repartir»"

Bien entretenir
pour bien dormir

Quand as-tu changé tes draps pour la dernière fois? Si l’on ne peut pas se forcer à dormir, on peut en revanche créer un bon environnement de sommeil. Avec un peu d’entretien et de nettoyage, tu pourras t’endormir en un clin d’œil.
Environnement de sommeil



Plus qu’aucune autre pièce de ta maison, la chambre à coucher doit être aérée régulièrement. Le matin et le soir avant d’aller se coucher, 10 à 15 minutes d’air frais peuvent faire des miracles. Par ailleurs, veille à ce que ton matelas, ta couette, ton oreiller et ton linge de lit soient régulièrement aérés et propres.

Bien aérer



L’hiver, il convient de bien secouer la couette après le lever, puis de l’aérer et enfin seulement d’allumer le chauffage. Si la chambre est déjà chauffée, éteins le chauffage et aère à nouveau la pièce. Ainsi, l’air humide sera remplacé par un air froid et sec. Cette habitude permet d’instaurer un environnement sain dans ta chambre à coucher et d’éviter que l’humidité ne s’accumule dans le matelas. L’été, l’idéal est d’aérer le matin, lorsque l’air est encore frais.

Entretien des matelas



Au fil du temps, la poussière, la transpiration et les acariens s’accumulent dans les matelas et les textiles. C’est pourquoi il faut de temps en temps nettoyer ton matelas soigneusement à l’aide d’une brosse douce. De plus, tourner et retourner le matelas permet d’utiliser une plus grande surface du matelas. La fréquence à laquelle tu dois le retourner dépend du type de ton matelas et de tes habitudes de sommeil. Idéalement, il faudrait retourner ton matelas une à deux fois par an. Cela permet d’éviter de former l’empreinte permanente de ton corps et contribue à réduire l’humidité. Changer de matelas dépend de sa qualité et de la manière dont il a été entretenu.
Une règle d’or: si tu ne te sens plus parfaitement à l’aise, où dès que tu sens que ton matelas à une influence négative sur ton sommeil, il est temps d’en changer.

Protège-matelas



Les protège-matelas et les surmatelas sont l’assurance-vie de ton matelas. Un protège-matelas le protège de la poussière, des tâches et de l’usure, est facile à aérer et peut être lavé à 60 °C. Le surmatelas améliore le confort de sommeil et prolonge la durée de vie de ton matelas. En outre, il est très facile à aérer.

Prends soin de tes accessoires de confort



Les textiles, couettes, oreillers, linge de lit et housses de couette doivent être lavés régulièrement. Ce n’est qu’à partir de 60 °C que les acariens sont éliminés efficacement. Ce point est particulièrement important si tu es allergique.

Le savais-tu?
5 mythes concernant
le sommeil

On dit souvent que le sommeil le plus réparateur intervient avant minuit. De nombreux mythes entourent le sommeil. Mais sont-ils vrais? Nous les avons examinés pour toi et te disons ce qu’il en est réellement.
Lève-tard et lève-tôt



Il existe des lève-tard et des lève-tôt, baptisés hiboux et alouettes par les chercheurs sur le sommeil. Pendant longtemps, les scientifiques ont cru que l’on pouvait diviser les dormeurs et les dormeuses en ces deux catégories. En réalité, environ la moitié des personnes seulement appartiennent nettement à l’une ou à l’autre. Peut-être que ton rythme veille-sommeil se trouve quelque part entre le lève-tard et le lève-tôt. Ou peut-être es-tu parfois l’un, parfois l’autre.

On dort mieux quand on dort nu-e



Aimes-tu dormir nu-e lorsqu’il fait chaud, l’été? Cela se comprend. Pourtant, les médecins recommandent au moins une tenue légère pour dormir. Le plus important, c’est qu’elle ne te serre pas pendant le sommeil et qu’elle protège le corps du refroidissement.

On est improductif pendant le sommeil



Chaque soir, nous allons au lit et nous nous réveillons le lendemain matin sans pouvoir nous souvenir des dernières heures, hormis peut-être de quelques rêves. C’est pourquoi nous sommes nombreux à considérer le sommeil comme un état passif. Pourtant, il est clair que le sommeil est un processus extrêmement actif, dirigé par le cerveau. De plus, nous consommons pendant le sommeil pratiquement autant d’énergie que lorsque nous sommes éveillés.

Les heures de sommeil avant minuit sont les plus reposantes



Ce n’est pas tout à fait exact. Le plus important n’est pas quand tu dors, mais ton rythme et la profondeur de ton sommeil. De manière générale, on peut dire que la première partie de la nuit est la plus importante et la plus reposante – et elle intervient indépendamment de notre heure de coucher.

Des applications pour se réveiller et rêver



Qu’il s’agisse des phases de sommeil, du journal des rêves ou du comportement de sommeil, de nombreuses applications promettent de mesurer ton sommeil et d’améliorer ainsi tes habitudes ainsi que ton réveil matinal. Elles promettent également de favoriser un sommeil sain. Cependant, il convient d’examiner les résultats avec précaution. De nombreuses applications pour le sommeil promettent bien plus que ce qu’elles ne peuvent offrir. La nuit, l’idéal reste d’éteindre ton smartphone et ton cerveau – en mode avion.


Envie de réaménager ta chambre à coucher?
Laisse-toi inspirer ici :

D’excellentes inspirations pour la chambre à coucher →
De petits changements pour un grand effet? →
Astuces d’ergothérapeutes pour bien dormir

Astuces d’ergothérapeutes pour bien dormir

Des ergothérapeutes expérimentés te donnent des conseils sur l’ergonomie de l’espace où tu dors et te montrent, au rayon matelas, comment améliorer facilement tes habitudes de sommeil.

Du 20.1 au 24.2.2018, chaque samedi de 10h00 à 11h00, de 13h00 à 14h00 et de 15h00 à 16h00.

Inscris-toi dès maintenant!

En exclusivité pour les membres IKEA FAMILY.