Lire malgré la nuit

Une lumière dans la nuit


Chaque fois qu’un client achète une lampe SUNNAN, la Fondation IKEA en remet une à l’UNICEF ou à Aide à l’enfance pour distribution aux enfants qui ne peuvent lire, dessiner ou écrire une fois la nuit tombée. Les enfants des pays en voie de développement, et spécialement les jeunes filles, ont de la difficulté à fréquenter l'école parce qu’ils ne peuvent faire leurs devoirs avant la nuit, une fois les corvées terminées. Jusqu’à maintenant, plus de 500 000 lampes ont été vendues.
 
Soft toy

Projets financés grâce aux peluches


Les clients d’IKEA ont permis d’améliorer l'accès à l'éducation de millions d'enfants en Afrique, en Asie, en Europe centrale et en Europe de l’Est grâce à l’argent recueilli dans le cadre de la campagne annuelle des peluches. Pour chaque peluche vendue dans les magasins IKEA pendant le temps des Fêtes, IKEA remet 1 $ à l’UNICEF et à Aide à l’enfance pour financer des projets partout dans le monde.

 
Enfants

Vietnam - Éducation de base pour les enfants des minorités

 
La Fondation IKEA appuie l'UNICEF dans ses efforts visant à améliorer la qualité de l'éducation des enfants des minorités ethniques du Vietnam.
 
Les enfants des minorités ethniques reçoivent généralement un enseignement en vietnamien bien que la plupart d’entre eux ne parlent pas cette langue. Inversement, les enseignants ne comprennent pas la langue des minorités. L'UNICEF collabore avec le personnel des écoles et les membres des collectivités afin d’offrir des programmes d’éducation dans un environnement sûr et conçu pour les enfants, qui intègrent des cours dans leur langue.
 
Le projet prévoit également la mise sur pied d'infrastructures élémentaires qui soient sûres, telles que des installations sanitaires et d'approvisionnement en eau, des salles de classe et des parcs. Il englobe aussi la fourniture de ressources tels des livres et du matériel de soutien pédagogique.
 
On estime qu’à ce jour 120 000 élèves et 3 000 adolescents non scolarisés ont bénéficié de ce projet.
 
Plus...
Enfants

Fournir des livres au projet « L’Albanie lit »

 
En Albanie, la qualité de l’éducation s'est beaucoup détériorée lorsque le pays est passé à une économie de marché. Depuis, le manque de fonds publics et la précarité financière des familles expliquent que toute une génération d’enfants albanais soit privée de livres et d’incitation à la lecture. Un constat que confirme une récente étude menée par l’UNESCO selon laquelle plus de la moitié de la population étudiante de 15 ans ne maîtrise guère plus que les compétences de base en lecture.
 
« L’Albanie lit », projet initié par le gouvernement albanien en 2006, a pour but de restaurer la culture de la lecture chez les jeunes du pays. L’UNICEF appuie ce projet grâce à l’argent recueilli dans le cadre de la campagne « 1 $ … une fortune » d’IKEA.
 
Le but du projet est de permettre à 850 écoles publiques de se doter d’une bibliothèque. Pour ce faire, on fournit à chaque école les matériaux nécessaires à la construction, des boîtes de livres, des étagères et un manuel d’information sur la gestion d’une bibliothèque. Plus de 190 écoles ont déjà mis sur pied une bibliothèque. Des coins lecture sont aménagés pour encourager les enfants à lire. Les parents et tous les membres de la collectivité seront aussi invités à participer à des campagnes de sensibilisation visant à promouvoir les bienfaits de la lecture.
 
« D’abord, vous apprenez à lire, puis, vous lisez pour apprendre », déclare Carrie Auer, représentante de l’UNICEF en Albanie. Ces étapes sont vraiment importantes pour instaurer une culture d’apprentissage chez les enfants et dans la collectivité.
 
Plus à propos de ce projet sur UNICEF
Enfants

Protéger les enfants contre les abus et l’exploitation au Pakistan

 
Zubair Hussain, 12 ans, étudie au Centre d’éducation et de services-cosneils no 7 de Shadara, en périphérie de Lahore au Pakistan. En raison de la pauvreté de sa famille, Zubair fait partie des nombreux enfants qui sont contraints de mendier, de voler ou de se prostituer pour survivre. « Mon père est un mendiant. Je l’accompagnais pour mendier dans la rue. Je portais des vêtements usés et je marchais pieds nus toute la journée pour attirer la pitié des gens et ramasser de l’argent. Depuis que je fréquente le centre, je porte un uniforme et une cravate. Lorsque je vois des enfants mendier dans la rue, je suis désolé pour eux mais en même temps, je suis content d’être sorti de là. J’aime beaucoup mieux aller à l’école que perdre mon temps dans la rue » raconte Zubair.
 
La région de Lahore compte 13 centres qui sont fréquentés par près de 4000 enfants. Grâce au soutien offert par la Fondation IKEA, l’UNICEF est en mesure de leur fournir du matériel pédagogique, des uniformes pour les élèves, des livres et du soutien technique. L’organisme prend également en charge le salaire des enseignants.
 
Le centre no 7 accueille les enfants depuis la maternelle jusqu’à la huitième année, mais l’âge ne constitue pas une limite. Les adolescents qui ne savent ni lire ni écrire peuvent commencer au premier niveau. Les jeunes femmes apprennent à broder, à tailler des vêtements et à coudre.
 
Le projet en cours à Lahore est géré par l’organisme non gouvernemental Vite-n-Hope depuis 4 ans. Les centres s’occupent spécifiquement des enfants, victimes réelles ou potentielles, de l’exploitation commerciale, notamment la prostitution. Il n’y a aucun préjugé en ce qui a trait au milieu familial ou au passé de l’enfant.
 
« Grâce à IKEA et Vite-n-Hope, des milliers d’enfants comme Zubair, qui étaient victimes d’exploitation et d’abus, évoluent à présent dans un environnement protégé au sein des Centres », déclare Shamshad Qureshi, spécialiste UNICEF de la protection de l’enfant.
 
Plus...
Enfants

Éducation pour tous les enfants en Russie

 
Dans le district de Vyborg en Russie, les enfants handicapés ne peuvent pas aller à l’école. L’encadrement spécial dont ils ont besoin fait défaut et les enseignants n’ont pas les connaissances professionnelles nécessaires, par conséquent, ils sont mis à l’écart. La Fondation IKEA soutient financièrement un projet mis en place par Aide à l’enfance qui défend les droits de ces enfants à un enseignement de qualité.
 
Dans le cadre de ce projet, les classes bénéficient de l'aide d'assistants et les enseignants de même que le personnel des écoles reçoivent une formation pour aider et éduquer les enfants souffrant de différents handicaps.
 
Le projet vise également à intensifier la conscientisation du public face à la situation des enfants handicapés et à mieux les intégrer à la collectivité afin de limiter la discrimination.
 
Plus...
Enfants

Mise en place d’écoles sûres et fonctionnelles en Côte d’Ivoire, pays ravagé par la guerre civile

 
Grâce aux fonds provenant de la campagne « 1 $... une fortune » d’IKEA, 250 000 enfants ivoiriens pourront bénéficier d’un enseignement primaire de qualité dans un cadre sûr.
 
Ici, Aide à l’enfance réhabilite des écoles, fournit du matériel scolaire, forme les enseignants et les enfants aux droits de l’enfant et crée des clubs scolaires. Avec une éducation de qualité, les enfants ivoiriens sont mieux armés pour affronter l’avenir et participer activement à l’évolution de la société.
 
Inès vit à Abeongourou, dans l’est du pays. Elle est heureuse de voir les travaux en cours dans son école. Tous les bâtiments ont été reconstruits, le toit est réparé et il y a du nouveau mobilier dans la classe.
 
Elle raconte : « Cette année, ils ont installé de nouvelles toilettes. L’école n’était pas jolie avant que Aide à l’enfance s’en occupe, tout était cassé. Maintenant, elle est belle.»
 
Inès a une autre bonne raison de se réjouir, les professeurs ne frappent plus les élèves. L’an dernier, son professeur a vu un garçon voler son livre et l’argent de son repas et il l’a battu pour le punir. Inès a assisté à la scène et s’est sentie très mal, même si le garçon lui avait volé son livre. Maintenant, les choses sont différentes. Aide à l’enfance a discuté avec les professeurs et les a aidés à trouver des moyens d’intervention autres que les punitions corporelles et l'humiliation.
 
« Lorsque les élèves se comportent mal ou parlent en classe, les professeurs nous disent d’arrêter. Ils ne nous frappent plus » raconte Inès.
 
Dans le cadre du projet, Aide à l’enfance travaille avec des parents pour trouver des moyens de sensibiliser d’autres parents à l'importance de l'éducation et leur faire comprendre le rôle important qu'ils ont à jouer dans l'éducation des enfants. Les parents apprennent ainsi à encourager plus activement leurs enfants à étudier et à réussir à l’école.
 
Plus...
La durabilité, une priorité pour IKEA
Réduire, réutiliser, recycler
Nous modifions nos façons de faire pour réduire notre empreinte écologique.
La Liste renouvelable
10 raisons de rester chez IKEA
Travailler chez IKEA
Nous sommes inspirés par des valeurs.
Travailler chez IKEA
Habiletés nécessaires au développement de petites entreprises
Argent
IKEA appuie la formation en gestion financière et en développement du leadership
Les femmes changent le monde
En participant à la campagne des peluches d'IKEA, les clients ont permis d'améliorer l'accès à l'éducation de 8 millions d'enfants dans le monde.


Aller à l'école, non au travail

Enfants à l'école
L'éducation est confiée à des enseignants formés.

Pourquoi les enfants ?

Brochure
La Fondation IKEA prend parti pour les enfants