Magasin de Rennes

Au nord-ouest de la forêt de Brocéliande, près du petit bourg de Concoret situé à la frontière du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine, des ruines dévorées par la végétation interpellent le promeneur. Nul ne peut déceler les traces de ce qui fut un terrain d'aviation. Les anciennes pistes ont disparu sous les arbres de la forêt et seuls quelques bâtiments subsistent.

L'ARBORETUM DE POINT-CLOS

Durant les années d'occupation, le commandant allemand Alfred Ernst fait planter dans Point-Clos un arboretum avec des espèces essentiellement venues du Japon et de quelques pays d'Afrique, alliés de guerre. On y aperçoit entre autres des cyprès, cèdres, érables, frênes pleureurs, platanes ou palmiers, des rosiers redevenus sauvages ainsi que des plantes de haies, troënes, buis, rhododendrons ou palmes.

L'arboretum a beaucoup souffert du manque de soins et, excepté les conifères, beaucoup d'espèces végètent du fait du manque de lumière.

Le projet consiste en la mise en valeur de cet arboretum, avec en particuliers la mise en évidence de la présence d’espèces des 5 continents.

- Fléchage d'un itinéraire allant d'arbres en arbres

- Mise en sécurité des arbres remarquables (dégagement de l'environnement, tailles de sécurité, ...)

- Plaque d'identification de chaque espèce remarquable

- Plantation d'espèces ayant disparues ou mal représentées sur le site

- Pose d'un panneau général : historique, itinéraire ...